Télécoms : Orange, quitte ou double en Tunisie

27 October 2016

Actualités Télécom

L’opérateur français veut accroître son contrôle sur sa filiale locale, au cœur d’un imbroglio juridique depuis 2011. Mais il perd patience. Il a menacé de quitter le pays.

«Cette fois, notre patience a des limites ! » Stéphane Richard, le PDG d’Orange, s’est fâché tout rouge et a convoqué une réunion de crise à Paris le 9 septembre, tôt dans la matinée. À l’ordre du jour : la situation d’Orange Tunisie, dans laquelle la multinationale française souhaite augmenter sa participation (de 49 % aujourd’hui). Déficitaire, sa filiale est au cœur d’un imbroglio juridique qui dure depuis le renversement de Zine el-Abidine Ben Ali, en janvier 2011.

Richard l’assure à ses proches collaborateurs : en l’absence de signaux sans équivoque des autorités tunisiennes, il est prêt à renverser la table. Autrement dit, à se désengager de ce marché, où il compte 3,6 millions d’abonnés.

la suite

date :19 octobre 2016

source : JA - Samy Ghorbal - à Tunis