4G au Sénégal : Artp «Nous n’avons donné de licence 4G à aucun opérateur»

16 February 2017

Actualités Internet

4G/LTE network projects and launches in Africa

 

Dans ses actes comme dans son verbe, l’homme fait preuve d’un maximum de bonne foi. D’une singularité politique qui frise parfois l’originalité dans cette jungle où prédomine la langue de bois. «Je préfère une interview à bâtons rompus», fait-il savoir. Plutôt que d’un entretien par mails.

L’exercice est plus direct, plus franc. Mais Abdou Karim Sall, Directeur général de l’Artp, «politicien sans frontière», aime à se la jouer sans détour. Il sait que la méthode comporte des risques, mais lui ne s’en offusque guère. «Je suis quelqu’un qui assume», glisse-t-il. Peut-être pas le genre à rejeter ses propres turpitudes sur la presse. La preuve dans cette interview réalisée au siège de l’Apr/Mbao, dont il est le patron. Abdou Karim Sall aborde toutes les questions de l’heure : les appels d’offres décriés de l’Artp, le rétropédalage sur la sanction de 13 milliards et quelques francs Cfa contre Orange/Sénégal et sa 4G de la polémique, la cherté du nom de domaine.sn, les prochaines Législatives, le cas Moustapha Niasse etc.

Pdf : Télécharger l'intégralité de l'interview L'Obs 7 février 2017.pdf221.91 Ko