L’Algérie ambitionne de fournir son expertise télécoms dans plusieurs marchés d’Afrique

16 February 2017

Actualités économiques

Date : 13 février 2017

(Source : Agence Ecofin) - Imane Houda Feraoun - la ministre algérienne de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication - a dévoilé les ambitions de l’Algérie de fournir son expertise télécoms dans plusieurs marchés d’Afrique. Elle s’exprimait, le 12 janvier 2017, sur les ondes de la radio Chaîne 3, en prélude à l’ouverture, ce jour, de la Conférence africaine sur la gouvernance d’internet, organisée en collaboration avec la Banque africaine de développement et en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Pour la ministre, c’est le groupe Algérie Telecom qui jouera le rôle de pionnier dans la stratégie nationale de conquête des marchés télécoms africains. La société et ses filiales comptent se positionner sur les appels d’offres qui « seront lancés pour la mise en place de mécanismes permettant le déploiement de centaines de kilomètres de fibre optique dans les pays voisins tels que le Niger, le Mali et le Tchad ». Algérie Telecom a d’ailleurs déjà un pied au Mali. L’entreprise devrait signer, d’ici peu, un mémorandum avec le pays pour renforcer ses capacités Internet à haut débit grâce à l’Alcomsat 1, le premier satellite de télécommunications algérien dont la mise en orbite est annoncée pour le premier trimestre de cette année.

Au-delà d’Algérie Telecom, la ministre des télécoms a invité toutes les entreprises intéressées par le déploiement de l’expertise télécoms de l’Algérie, en Afrique, …

Tout l’article