L’Afrique, continent oublié du Mobile World Congress

2 March 2017

Actualités Télécom

date : 28/02/2017

Etienne Combier : Alors que le continent africain est l’un de ceux avec la plus forte croissance en nombre d’utilisateurs de smartphones, ce dynamisme est capté par des entreprises chinoises plutôt qu’africaines. Décryptage.

…Au total, deux entreprises sont présentes, représentant à elles seules les quelque 1,2 milliard d'habitants d'Afrique.

Pourtant, le continent africain a soif de smartphones. Selon les données de GSMA (organisateur du Salon), la part d'Africains à posséder un smartphone est passée de 25% en 2014 à près de 40% en 2016. Pour la plupart, ces smartphones sont basiques, peu chers (moins de 100 euros) et se doivent d'avoir une excellente batterie pour pallier aux infrastructures télécoms insuffisantes du continent.

Les constructeurs asiatiques, maîtres du marché… Samsung, Huawei, Oppo ou encore Lenovo se partagent le gros du marché.

« La fabrication de son propre smartphone est un pari difficile », …

Lire aussi :

Orange et Google s'allient pour développer les smartphones en Afrique et au Moyen-orient

Le mobile provoque un boom des start-up en Afrique

Mi-Fone, le smartphone africain qui veut détrôner Samsung et Apple

En Afrique, les smartphones tracent la route du développement

En savoir plus ici.