MWC 17 : Les folles promesses de la 5G

2 March 2017

Actualités Internet

date : Mardi 28 Février 2017

Réseaux : Attendus à horizon 2020, les réseaux de cinquième génération afficheront un débit de plusieurs gigabits par seconde pour un temps de latence de l’ordre de la milliseconde. Des prouesses techniques qui permettront de concrétiser les espoirs placés dans la télémédecine, la robotique industrielle ou la voiture autonome. Tour d'horizon.

Par Xavier Biseul | Les chiffres semblent irréalistes tant ils en imposent. 12,3 trillions de dollars (soit 12 300 milliards) et 22 millions de nouveaux emplois créés, tel serait l’apport de la 5G à l'économie mondiale en 2035 selon une étude d’IHS Markit. Loin derrière la Chine, les Etats-Unis et l’Allemagne, la France devrait accaparer 85 milliards de revenus et près de 400.000 emplois de cette manne.

Des débits à 20 Gbit/s, un temps de latence d’une milliseconde.

Démonstration de débits Orange/Ericsson

La création dynamique de fonctions réseau dans un cloud local permettra à un opérateur traditionnel ou à un opérateur virtuel (MVNO) de monter un service 5G ad

Des films téléchargés en quelques secondes

En termes de bénéfices, la 5G donnera tout d’abord corps à la promesse d’un accès à Internet de qualité pour tous. « La 5G peut suppléer à l’absence de fibre dans des zones reculées, notamment en Afrique, en créant en quelque sorte une boucle locale radio où vont se connecter les foyers », avance Arnaud Vamparys, vice-président en charge des réseaux d’accès mobiles chez Orange.

Tout l’article